Dernière Nouvelle des Etoiles : Pluton dans le Sagittaire
Par Marie-Cécile Pinot

Préambule :

Pourquoi parler du Sagittaire après le Verseau? Je vous avais écrit qu'en 1996 Uranus avait fait son entrée en Verseau. Mais il n'était pas le seul à changer de signe. En effet Pluton, Maître du Scorpion, avait enfin quitté le Scorpion justement où il était resté presque 13 ans, pour entamer un cycle de même durée en Sagittaire.

Dans une des toutes premières DNE (Dernières nouvelles des étoiles), je vous avais fait remarqué que le thème du 20e siècle se caractérisait par une double opposition Pluton/Neptune en Gémeaux à Uranus/Sagittaire. L'astrologue franco-américain Dane Rudhyar avait exposé son interprétation dans son ouvrage " la dimension galactique de l'astrologie " aux Ed. du Rocher, et soulignait que cette opposition caractérisait parfaitement les conflits idéologiques du 20e siècle.

Il faut 84 ans à peu près pour que Pluton s'oppose à lui-même.

Le 20e siècle s'achève avec Pluton en Sagittaire tout en commençant le 21e avec la même configuration. Il se trouve donc être à l'opposé de lui-même si l'on prend comme référence sa position en Gémeaux. Certains astrologues ont cru pouvoir prédire une 3e guerre mondiale encore plus dramatique que les deux précédentes. Or, il n'en est rien.. pour l'instant. Et franchement je ne pense pas que cela soit d'actualité avant deux bonnes décennies, et encore sous une autre forme.

Je vous propose pour aujourd'hui une exploration de Pluton en Sagittaire dans son contexte actuel, c'est-à-dire en tenant compte des autres planètes mondiales. Uranus est en Verseau, nous le savons, mais Neptune aussi, et ce depuis 1998. Neptune est la planète des idéaux, des aspirations inconscientes du collectif, des besoins communs à l'ensemble de l'humanité. Pluton est la planète qui définit les phénomènes de générations. Pour le 20e siècle, si l'on omet de compter celle qui fait la jonction entre le 19e et notre siècle (Pluton/Gémeaux), il reste donc 6 Générations.

Pluton se particularise par l'inégalité de sa course. Il traverse un signe ente 30 et 12 ans. Si sa course s'est accélérée dans le dernier tiers du 20e siècle par contre elle se ralentira après 2008, et le 21e siècle ne comptera que 4 générations. Ce phénomène a son explication et son interprétation, mais nous le verrons à l'occasion dans une autre DNE.

 

SAGITTAIRE ET PLUTON : 1996/2008

Ainsi, Pluton en Sagittaire correspond à la 6e génération du 20e et à la 1ère du 21e siècle. Pluton quittera le Sagittaire en 2008 pour le Capricorne.

Notons tout de suite que par leurs positions respectives dans le Zodiaque Pluton et Uranus sont de fait en symbiose (le Verseau et le Sagittaire forment symboliquement un aspect de sextile, qui est un aspect harmonique) et non en dissonance comme c'était le cas lorsqu'ils étaient opposés (les Gémeaux sont opposés au Sagittaire). Pour vous repérer dans mes explications techniques, construisez-vous un petit zodiaque avec les signes et leurs noms.

La description courante du Sagittaire insiste sur le fait que c'est par cette phase que l'individu peut appréhender le monde terrestre hors des frontières qui limitent son monde connu.

C'est pourquoi on associe au Sagittaire non seulement la connaissance, la capacité d'abstraction, mais aussi l'étranger, les voyages lointains . qui forment la jeunesse ! Par la phase Sagittaire, l'esprit peut aborder le monde en exploitant les différences pour élargir son propre champ de conscience. Il n'y a plus de frontières tant physique que mentales, et si elles persistent encore, ce sont nos propres résistances face à l'inconnu et à la différence qui se manifestent.

Ce que l'on remarque pour notre période c'est la similitude entre le Sagittaire et le Verseau. Ces deux signes ont des points communs indéniables qui touchent avant tout le domaine de la conceptualisation et de l'expansion mentale.

En Sagittaire, Pluton conserve toujours sa force de transformation, ce qui a été pleinement vécu de 1983 à 1996 lors de son passage en Scorpion, mais il a le mérite de soulager les individus de la nature très matérialiste des épreuves Scorpion. Lors du transit Pluton/Scorpion, nous avons vécu de lourdes épreuves physiques et matérielles qui ont poussé les individus (pas tous hélas) à se pencher sur leurs pulsions viscérales et leurs réactions instinctuelles.

Ici, avec Pluton en Sagittaire, le travail de transformation ne touche plus la chair mais le mental.

Pluton sollicite les individus à s'ouvrir plus largement à la compréhension des principes fondamentaux qui régissent la Pensée.

Je ne suis pas spécialement idéaliste, et je sais bien que cette confrontation de l'être avec lui-même sur le plan mental doit se comprendre dans une acceptation très large. Cela sous-entend que beaucoup d'entre nous passerons (sont déjà passés, ou passent actuellement) par une remise en question de tout leur équilibre psychique.

Le test plutonien, ici, permettra d'évaluer la consistance des forces mentales humaines.

Le Sagittaire est gouverné par Jupiter, ce qui veut dire que le travail personnel se joue sur la capacité d'intégration de ce qui est étranger, ou de ce qui paraît étrange. C'est par la découverte des nouveaux mondes, géographiques ou psychiques, que la connaissance et la conscience parfois peuvent s'élargir.

Donc à un autre degré, le transit plutonien pendant cette période va jauger la cohérence des valeurs morales en place de chaque société, va tester les facultés de renouvellement, les facultés d'ouverture sur l'Etranger, va estimer le potentiel de tolérance de chaque société (à commencer par celui de chaque individu).

C'est par ce transit que nous saurons si nous sommes prêts à ''fraterniser'', dans le sens de reconnaître en chacun toute l'humanité.

La notion d'ouverture en Sagittaire inclut aussi, nous l'avons dit, l'ouverture physique sur d'autres horizons. Le voyage en est une des formes, on sort de ses limites, mais l'abolition des frontières pour recevoir l'Etranger en est une autre. Le contact physique de l'individu avec d'autres lieux, d'autres paysages, d'autres formes de vie, influe très largement sur sa faculté d'ouverture mentale, intellectuelle, psychique et spirituelle. On comprend mieux maintenant pourquoi la phase Sagittaire est cet appui essentiel qui favorise le développement des mécanismes mentaux, comme le développement de la conscience.

C'est le premier pas vers la pure abstraction qui se réalisera à la phase Verseau, après avoir expérimenté par des réalisations bien concrètes à la phase Capricorne, ce que l'individu a perçu en Sagittaire.

En Sagittaire, les concepts, les lois s'élaborent suite à l'observation et à la réflexion analytique de l'organisation des sociétés à travers leurs rites, leurs us et coutumes, leurs modes, leurs références, leurs pratiques de vie, leur morale, etc. Pour l'anecdote, pensons à Jupiter, dieu de l'Olympe, en tant que grand coordinateur et organisateur de l'Univers, puisque c'est lui qui a attribué les fonctions à chacun de ses frères. Lui-même s'est réservé la plus grosse part du gâteau.

Nous pouvons donc envisager par le Sagittaire à une ''architecture de la pensée''. Or l'architecture suggère avant tout des plans préétablis pour une réflexion ordonnée, pour une analyse des tenants et des aboutissants de la pensée, pour une étude approfondie des principes généraux du monde de la pensée vu sous tous ses angles, qui conduiront à une coordination de tous ces facteurs.

J'ai découpé le transit de Pluton en sagittaire en trois périodes de 4 années.

La première allant de 1996 à 2000. J'ai associé symboliquement ces 4 années à la fin et l'anéantissement du ''monde pensé'' au cours des 19e /20e siècles. 1996/2000 est une sorte de révision de fond des concepts et des valeurs morales qui ont émergé avec la vision matérialiste qui a si bien caractérisé le 20e.

Mais Pluton reste une force contraignante ! il met donc en évidence les incohérences, les failles nées des certitudes, des convictions et des préjugés qui persistent chez la plupart d'entre nous. Du même coup, il crée des tensions mentales impressionnantes, des chocs et des collisions psychiques dont certains ne se relèveront pas.

Il installe le doute intellectuel, l'angoisse psychologique pour inciter à RE-CRÉER de nouveaux idéaux, et penser d'autres formes de vie possible, d'autres modes d'organisation sociale qui tiendrait compte des interactions qui sont connues maintenant, entre toutes les sociétés, entre tous les pays.

Le psychique, individuellement et collectivement, peut être largement éprouvé et ébranlé. En effet, on doit admettre que les autres existences ont le droit de cité. Ceci oblige à aller HORS de soi pour intégrer (Jupiter) de nouveaux facteurs.

Mais ces épreuves auront le mérite de faire découvrir les autres ressources psychologiques que l'homme possède sans avoir pu les exploiter. Dans les années à venir, et cela a déjà commencé, on s'intéressera de plus en plus au développement mental dans son aspect créatif et réalisateur.

La deuxième période va de 2000 à 2004. Les mirages idéologiques ayant disparu en partie, laisseront place à d'autres objectifs.

Tout le 20e siècle s'est inscrit autour de l'axe Pensée/Fratrie (voir opposition du thème du 20e Gémeaux-Sagittaire). Paradoxalement les êtres se sont portés à rechercher plus de justice. C'est pour ce ''plus de justice'' et dans l'espoir de trouver le mode de vie idéal que les hommes en sont venus à se battre et à s'entretuer.

La troisième partie, 2004/2008, de ce transit verra sans doute l'installation de nouvelles législations plus universelles pour atténuer les décalages entre les nations. On peut sans peine imaginer que cela ne se fera pas sans heurts.

En conclusion rapide, nous pouvons considérer le 20e siècle comme un tremplin qui a servi l'humanité dans le but de préparer un monde plus juste, plus ''humain'', plus équitable. Il est fort probable que nos arrières petits-enfants nous jugent comme des barbares somme toute assez grossiers, sans grande conscience. Car ce que nos balbutiements actuels en matière d'humanisme seront des évidences à leurs yeux.

Bonnes Pensées.

Marie-Cécile

Visiter le site de Marie-Cécile Pinot